Un brevet déposé par Samsung en janvier 2019 fait référence à un smartphone à écran rabattable capable de s’agrandir et de se rétracter de la même manière que Huawei Mate X.

Le Galaxy Fold, annoncé en février dernier, possède deux écrans: un écran externe de 4,6 pouces et un écran interne de 7,3 pouces capable de se replier. Le Mate X de Huawei, dont les mécanismes sont similaires à ceux décrits dans le brevet de Samsung, possède un seul écran de huit pouces qui se replie simultanément vers l’intérieur et vers l’extérieur. De cette manière, les coûts seraient réduits – lors du montage d’un seul écran – et le périphérique serait aminci.

Le journal américain Bloomberg a annoncé la semaine dernière que la société sud-coréenne travaillait actuellement sur un smartphone similaire à Mate X, qui pourrait être annoncé officiellement à la fin de 2019 ou au début de 2020. Les sources consultées par la publication indiquent également que Samsung travaille sur un smartphone au format coque repliable.

Les téléphones pliants sont l’une des plus grandes tendances de l’industrie téléphonique actuelle. Samsung et Huawei ont présenté leurs premiers modèles en février, et Xiaomi devrait faire de même au cours des prochains mois.

Le prix des premiers modèles pliants est le double de celui des smartphones hauts de gamme actuels, jusqu’à 2 300 euros dans le cas de Mate X. On prévoit que, à mesure que la demande augmentera et que la production sera facilitée, leurs prix diminueront progressivement.